Les aides de l’Etat pour avoir une mutuelle

Prônant la facilitation de l’accès aux soins, l’Etat met à la disposition du grand public des aides financières leur permettant d’avoir une couverture santé complémentaire qui complètera donc les remboursements offerts par la Sécurité sociale pour leurs dépenses de santé. En effet, tout le monde sait que les prestations accordées par l’Assurance maladie sont tellement dérisoires qu’il n’est plus possible de se soigner correctement sans complémentaire santé.

 

LA CMU-C et l’ACS

Three generationsDeux grands dispositifs d’aide sont actuellement disponibles en France pour ceux qui souhaitent bénéficier d’un coup de pouce pour le financement de leur complémentaire santé : l’ACS (Aide à la Complémentaire Santé) et la CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire).

Ce sont des aides qui permettent aux bénéficiaires de se soigner gratuitement auprès des médecins conventionnés et des auxiliaires médicaux, d’être mieux couverts pour leurs dépenses en optique et dentaire, voire de souscrire à une couverture santé complémentaire adaptée à leurs besoins.

Ces aides à la mutuelle sont cependant associées à des conditions de ressources et de résidence. Elles sont en effet accordées aux foyers ayant de faibles ressources annuels et ayant justifié d’une résidence régulière et permanente en France depuis au moins 3 mois.

 

La CMU de base

mutuelle-sante02Il faut noter que la CMU-C (Couverture maladie universelle complémentaire) est bien différente de la CMU de base (Couverture maladie universelle).

Si la CMU-C est une aide pour l’obtention d’une couverture santé complémentaire gratuite, la CMU de base, quant-à-elle, est un régime de couverture de la Sécurité sociale dans lequel doit être rattachée toute personne n’étant pas affiliée à l’un des 3 régimes classiques de l’Assurance maladie (régime social des indépendants, régime général ou régime agricole).

Sont concernées par le régime CMU de base les personnes sans domicile fixe, les chômeurs n’ayant pas touché de l’allocation de chômage depuis plus d’un an, et les étudiants âgés de plus de 28 ans. Ceux-ci, tout comme les personnes rattachées aux régimes classiques, peuvent aussi optimiser leur couverture santé grâce au dispositif d’aide à la mutuelle CMU-C.

 

L’Aide Médical de l’Etat (AME)

L’AME est un autre dispositif d’aide dédié aux personnes de nationalité étrangère – hors espace économique européen (EEE) et Suisse – qui habitent en France de façon irrégulière depuis au moins 3 mois et qui ont des revenus annuels inférieurs aux plafonds de ressources appliqués à la CMU. Il s’agit d’une subvention sociale spécifique dont les bénéficiaires ne peuvent pas prétendre à une aide pour l’acquisition d’une mutuelle : CMU-C ou ACS.

Les bénéficiaires de l’AME sont pris en charge entièrement pour leurs prescriptions médicales et leurs frais d’hospitalisation.